• 23/03/2018 - Lifestyle

    « Saint-Ex »

    En juillet 1912, un jeune garçon de 12 ans effectuait son premier baptême de l’air, dans le cockpit d’un Berthaud-Wroblewski, piloté par Gabriel Salvez. Cette journée ensoleillée a marqué l’enfant à jamais. Cet enfant, c’était Antoine de Saint-Exupéry, futur écrivain et pionnier de l’aéropostale. Voici un bref résumé de son parcours d’exception... C’est en 1922, à l’âge de 22 ans, que le jeune homme empoche sa licence de pilote. Il est affecté 5 ans plus tard au transport de courrier sur la ligne Toulouse-Casablanca-Dakar, aux premières heures de l’aéropostale. Toujours en 1927, il est nommé chef d’un aérodrome marocain reculé. Cette période l’inspire pour son premier roman : « Courrier sud ». En 1929, Saint-Exupéry devient directeur d’une compagnie aérienne de Buenos Aires. L’introduction de vols de nuit réguliers permet l’acheminement rapide du courrier, mais ces liaisons présentent de grands risques, vu l’état embryonnaire de la technique aéronautique... Le roman « Vol de nuit » sera dédié aux défis et à l’héroïsme des pilotes de l’époque. Dès 1931, Saint-Exupéry travaille à nouveau comme pilote de l’aéropostale, en Afrique du Nord, puis à travers l’ensemble de ce grand continent. A bord d’avions et d’hydravions. L’époque de l’aéropostale, la meilleure de sa vie, prend fin en 1932. En 1935, alors qu’il tente de battre le record de vol long-courrier Paris-Saïgon, le pilote doit se poser en catastrophe dans le désert égyptien. Gravement déshydraté, il est sauvé de justesse. Une seconde tentative de record échoue également : en 1938, Saint-Exupéry décolle de New York à destination de la Terre de Feu. Après une escale, l’avion s’écrase. Le pilote survit à nouveau miraculeusement. Lorsque le deuxième conflit mondial éclate, le pilote et écrivain est déjà célèbre. Il passe la guerre dans les airs. Le 31 juillet 1934, Saint-Ex prend le ciel à bord de son Lightning P-38, pour une mission de reconnaissance au-dessus de la France occupée. Ce sera son dernier vol. L’aventurier ne foulera plus jamais le sol, son avion terminant sa chute au fond de la Méditerranée. Les débris de l’engin ne seront repêchés qu’en 2003, au large de Marseille. Entre-temps, le « Petit Prince » a largement eu le temps de faire le tour du monde, tiré à plus de 80 millions d’exemplaires... legend photo : SAINT-EXUPéRY / 1939 Des ouvrages comme ‘Vol de nuit’ ou ‘Courrier sud’ ont fait la célébrité de l’écrivain Antoine de Saint-Exupéry (ici en 1939). 
Tiré à plus de 80 millions d’exemplaires, son conte ‘Le Petit Prince’ est un des ouvrages les plus vendus de tous les temps.

  • 23/03/2018 - Lifestyle

    « Saint-Ex »

    SAINT-EXUPÉRY pilote de l’Aéropostale / 1926
Antoine de Saint-Exupéry, ici photographié en Afrique, prend avec ses collègues pilotes de l’Aéropostale des risques considérables pour acheminer le courrier jusqu’à sa destination sans retard.

  • 23/03/2018 - Lifestyle

    « Saint-Ex »

    Les pilotes de l’Aéropostale / 1930
Les pilotes de l’Aéropostale : Antoine de Saint-Exupéry (à gauche) et son ami Henri Guillaumet (à droite) en Argentine, en 1930. 
Saint-Exupéry a immortalisé Guillaumet, pionnier de l’aviation, dans son roman ‘Du vent, du sable et des étoiles’.

  • 23/03/2018 - Lifestyle

    « Saint-Ex »

    GUILLAUMET & SAINT-EXUPÉRY  Henri Guillaumet (à gauche) et Antoine de Saint-Exupéry (à droite), ici à bord de l’hydravion Lieutenant de Vaisseau Paris, à Biscarrosse. 
Ils préparent ensemble le vol transatlantique du 7 juillet 1939, à destination de New York.

  • 23/03/2018 - Lifestyle

    « Saint-Ex »

    Le 31 juillet 1934, Saint-Ex prend le ciel à bord de son Lightning P-38, pour une mission de reconnaissance au-dessus de la France occupée. Ce sera son dernier vol.

Publicité
Advertisement

Pour rester dans l’émotion,
inscrivez-vous à notre newsletter

loader