03/08/2018 - Reportages

par nicolas joannes

Autoworld

plongée dans l'histoire de Renault

Durant tout l’été, le musée Autoworld célèbre les 120 ans de Renault. Plus de 50 véhicules retraceront l’histoire de Renault dans une exposition qui vient d'être inaugurée en présence de près de 500 personnes et qui se tiendra jusqu'au 2 septembre. Une très large variété de modèles sera exposée, allant de la toute première Renault, la Type A de 1898, aux modèles les plus récents en passant par la populaire Renault 4 et de nombreux modèles sportifs.

par nicolas joannes

Autoworld

plongée dans l'histoire de Renault

Durant tout l’été, le musée Autoworld célèbre les 120 ans de Renault. Plus de 50 véhicules retraceront l’histoire de Renault dans une exposition qui vient d'être inaugurée en présence de près de 500 personnes et qui se tiendra jusqu'au 2 septembre. Une très large variété de modèles sera exposée, allant de la toute première Renault, la Type A de 1898, aux modèles les plus récents en passant par la populaire Renault 4 et de nombreux modèles sportifs.

Longines World’s Best Racehorse

C’est en 1898 que Louis Renault construisit sa première voiture, dans un atelier installé à l’arrière de la maison de ses parents. La petite auto monocylindre à moteur De Dion-Bouton présentait quelques caractéristiques remarquables pour l’époque, comme un châssis tubulaire, un volant, une transmission par cardans et une boîte trois vitesses. Très vite, les commandes affluent pour ces voitures de luxe et l’entreprise Renault Frères, fondées par les frères Louis, Marcel et Fernand, s’installe à Billancourt, à côté de Paris. Les débuts en compétition ne se font pas attendre et les frères Renault prennent part à plusieurs courses, notamment Paris-Vienne en 1902 avec une Type I exposée à Autoworld. Ils peuvent s’enorgueillir de belles victoires jusqu'au décès de Marcel lors de Paris-Madrid qui poussa Louis à ne plus inscrire de voitures en compétition.

Longines World’s Best Racehorse

Publicité
Advertisement

C’est en 1898 que Louis Renault construisit sa première voiture, dans un atelier installé à l’arrière de la maison de ses parents ...

À partir du milieu des années 20, Louis Renault décide de faire des voitures pour une clientèle plus populaire et se lance dans la grande série. Renault devient alors un constructeur multi-cartes mais qui continue à présenter des modèles prestigieux tels que la Nervastella et la Viva Grand Sport, toutes deux exposées au Cinquantenaire. C'est après la deuxième guerre mondiale et le décès de Louis Renault que la Régie Nationale des Usines Renault est créée. La 4CV est alors présentée et deviendra le premier modèle populaire dont sera dérivé une version sportive, la 1063, visible à Autoworld. En 1961, c'est l'arrivée de la petite Renault 4 et son fameux hayon. Diffusée à 8 millions d'exemplaires, elle est exposée cet été dans une version Super et une version Parisienne. Les années 80 voient la naissance du Renault Espace, le nouveau meilleur ami des familles puis c'est l'arrivée de la petite Twingo, nouveau modèle populaire et ensuite de l'Avantime dont seulement 8.000 exemplaires seront produits.

Longines World’s Best Racehorse

Renault, c'est aussi de nombreux modèles de compétition à partir de la deuxième moitié du 20ème siècle dont une douzaine sont exposées à Autoworld. On retrouvera bien entendu une Formule 1 mais aussi l'Alpine A110, la R5 Turbo 16 de Jean Ragnotti, les R17 et R20 ou encore l'Etoile Filante de 1956 propulsée par une turbine d'hélicoptère qui a battu le record de vitesse de sa catégorie. Les dérivés sportifs de la Clio n'ont pas été oubliés non plus et les amateurs (re)découvriront cet été les Clio Williams, différentes générations de RS et la redoutable Clio V6 du début des années 2000.

Longines World’s Best Racehorse

Longines World’s Best Racehorse

Longines World’s Best Racehorse

Pour rester dans l’émotion,
inscrivez-vous à notre newsletter

loader