19/01/2018 - Reportages

par Maxime Pasture
Photos : Julien Mahiels

PADDOCKS ATMOSPHERE !

Made in Belgium

Il était une fois, à Melen, dans le Pays de Herve, un importateur mondial (hors USA) Shelby. Non loin de chez lui, dans l’enceinte du circuit de Spa-Francorchamps, naquit une société belge créatrice de simulateurs de course automobile. Rencontre, entre mordus de belles carrosseries.

par Maxime Pasture
Photos : Julien Mahiels

PADDOCKS ATMOSPHERE !

Made in Belgium

Il était une fois, à Melen, dans le Pays de Herve, un importateur mondial (hors USA) Shelby. Non loin de chez lui, dans l’enceinte du circuit de Spa-Francorchamps, naquit une société belge créatrice de simulateurs de course automobile. Rencontre, entre mordus de belles carrosseries.

Longines World’s Best Racehorse

Si vous êtes un habitué du magazine que vous avez entre les mains, vous connaissez certainement Gentleman Car. À la tête de l’entreprise spécialisée dans l’importation de Shelby, nous retrouvons Philippe Médart. L’homme est plutôt bien entouré, avec l’ex-pilote Claude Dubois (nous y reviendrons) et Jean-Luc de Krahe. Ce dernier est d’ailleurs le co-fondateur de la société Simtag qui produit, depuis bientôt deux ans, des simulateurs professionnels d’un excellent niveau. Pour tester ce simulateur, il fallait un jeune pilote. Nous avons fait appel à Alexis van de Poele, le fils d’Eric (ex-pilote F1, 5 victoires aux 24 Heures de Spa à bord de GT). Pour boucler la boucle, Alexis étant un ancien « élève » de l’Audi Sport TT Cup en Allemagne, nous nous sommes rendus à Melen à bord d’une GT d’exception : l’Audi R8 V10 Plus, édition limitée Audi Sport.

Longines World’s Best Racehorse

Publicité
Advertisement

à peine garés, Philippe Médart débarque avec son dernier « arrivage » : une Shelby GT350 R reproduite à l’identique d’un modèle de 1965 ! Une bête préparée pour la course, allégée d’environ 130 kg,
et quasiment neuve !

Germany vs USA

En prenant « livraison » de notre Audi R8 d’essai, la surprise est énorme : il s’agit de l’exemplaire numéro 1 sur les 200 produits. L’intérieur, avec le cuir nappa rouge et le carbone, impressionne. Arrivés chez Gentleman car, à Melen, on se dit qu’on va faire sensation : l’allemande vient narguer les américaines ! Oui, mais pas pour très longtemps car à peine garés, Philippe Médart débarque avec son dernier « arrivage » : une Shelby GT350 R reproduite à l’identique d’un modèle de 1965 ! Une bête préparée pour la course, allégée d’environ 130 kg, et quasiment neuve ! Elle aussi, comme notre Audi, porte le numéro (de châssis) 1 !

Longines World’s Best Racehorse

Longines World’s Best Racehorse

Exclusivité... belge !

Philippe Médart a de quoi être heureux car, auparavant importateur officiel pour le Benelux, la France et Monaco, il l’est depuis peu pour le monde, hors USA bien sûr. Dans ce marché de niche, la Belgique en impose, elle qui est placée au cœur de l’Europe, là où la clientèle de Philippe est la plus importante : « J’essaie toujours d’avoir des continuations inspirées de modèles qui ont participé à de grands événements européens, comme les Cobra #3 et #21 de Bob Bondurant qui ont brillé aux 500 km de Spa ou aux 24 Heures du Mans, ou encore des Ford GT40 P/1000 ».

Driver’s stories

Pour négocier avec Shelby aux USA, Philippe Médart a la chance de bénéficier de l’expérience de Claude Dubois, lui qui a bien connu et même roulé pour Carroll Shelby en personne. « Les contacts avec les Américains sont particuliers car ils pensent que leurs produits ne doivent pas être adaptés pour l’Europe. Or, la majorité de notre clientèle roule en compétition. Il faut donc transformer les voitures et les mettre aux normes de la FIA, ce qui occupe la majeure partie de notre temps. » nous dit Philippe. D’ailleurs, pour en revenir à Claude Dubois, saviez-vous que celui-ci a roulé aux 24 Heures du Mans 1967 sur une certaine... Shelby GT350 R !? Comme quoi...

Longines World’s Best Racehorse

Longines World’s Best Racehorse

Pour rouler sur le simulateur Simtag, assemblé à 100 % en Belgique, à l’intérieur même du circuit de Spa-Francorchamps, c’est un autre pilote qui s’est assis dans le baquet : Alexis van de Poele. Le simulateur est bien connu de sa jeune génération et après quelques tours à bord d’une Audi R8 GT3, il est plutôt impressionné : « Je pourrais passer ma journée derrière le volant ! Grâce à la D-Box et ses vérins hydrauliques, les mouvements sont réels et non exagérés comme sur d’autres simulateurs. Le ressenti offert par la direction est également assez exceptionnel. Enfin, le pédalier, identique aux vraies voitures de course, m’a également impressionné. De plus, tout est réglable : on pourrait donc y passer des heures. Pour apprendre à maîtriser un circuit, à régler une voiture ou à lire des acquisitions de données sur circuit, c’est idéal. » En compagnie du pilote hongrois Norbert Michelisz et de son équipe, Jean-Luc de Krahe semble donc avoir réalisé un excellent travail. Il insiste sur le caractère « haut de gamme » de ce simulateur, élaboré en grande partie pour des pilotes (semi-)professionnels. À nouveau, cela montre qu’en Belgique, le marché des produits d’exception se porte bien.

Longines World’s Best Racehorse

Le lien

En parlant de produits d’exception, nous repartons de Melen à bord de l’Audi R8 au V10 de 610 chevaux qui chante divinement bien. Comme les bons « vieux » V8 américains à bord des Shelby Cobra et autres GT40, un moteur atmosphérique, cela parle aux vrais passionnés ! Le voilà peut-être, le lien entre notre Audi et les bêtes de course de chez Gentleman Car... « Vous nous trouverez bien un lien entre Audi et la Belgique, peut-être ? » Bien sûr, il suffit de demander ! Du côté de Forest, on y produit les tout nouveaux SUV 100 % électriques aux anneaux...

Longines World’s Best Racehorse

Pour rester dans l’émotion,
inscrivez-vous à notre newsletter

loader